Michael Goldman (My Major Company) : quand la musique est bonne – Entreprendre.fr


 Michael Goldman (My Major Company) : quand la musique est bonne – Entreprendre.fr

De la musique au patrimoine

Les projets de restauration de monuments nationaux ont recueilli 90 000 euros grâce à cette plateforme. A l'origine spécialisé dans le financement collaboratif dans le domaine de la musique, le site MyMajorCompany a (http://www.entreprendre.fr) rapidement étendu son offre vers des domaines plus variés. Le site fait se côtoyer des aventuriers humanistes et des artistes qui ont pour point commun d'être à la recherche de mécènes.

Le financement collaboratif via MyMajorCompany

Pour avoir le soutien des membres de MyMajorCompany, le porteur du projet doit respecter différentes conditions, entre autres être original ou innovant. MyMajorCompany a développé ses activités vers le financement participatif. Sitôt que leurs projets se matérialisent, les porteurs de projets s’engagent à offrir une contrepartie pour remercier les internautes ayant aidé au financement. Des millions de rêves sont devenus réalité grâce à des sites participatifs.

Grégoire : le grand succès de MyMajorCompany !

En 2009, c'est Grégoire, produit par MyMajorCompany, qui est en tête des ventes en France. C’est S. Barsikian, un des 4 créateurs de MyMajorCompany, qui, le premier, a détecté les capacités de Grégoire et lui a montré le label participatif, l'invitant à créer un compte. L’album "Toi+Moi" s’est écoulé à un million d’exemplaires. Avec des hits comme "Ta Main" ou "Toi+Moi", le chanteur est rapidement en tête des ventes.

Entre les opérations de la plateforme en ligne et la maison d'édition, quelque vingt employés travaillent au sein de MyMajorCompany. Depuis peu, MyMajorCompany a inventé Tipeee. Ce site permet aux membres de soutenir des créateurs de projets en ligne en leur versant une faible somme d'argent. Des partenaires réputés parmi lesquels Dailymotion, BGE, AXA et Spotify, épaulent la société dans l'essor de son action auprès des créateurs.

Des réussites dans de multiples domaines

Wistiki a pu développer un appareil high-tech minuscule, commercialisé accompagné d'une application. Le "wistiki" permet, entre autres, de retrouver ses clés. Présenté à Paris durant l'année 2012, le spectacle "Le Tartuffe", d'après Molière, a vu le jour en collaboration avec les usagers du net, à l'initiative de MyMajorCompany. L'entreprise Wistiki appartient aux succès du site MyMajorCompany.

L’aventure de MyMajorCompany commence dès 2007. En 2007, l'équipe de Bamago gère les chansons de Max Boublil, et c'est un franc succès. Les 3 hommes font alors la rencontre de Simon Istolainen, ce qui initie la création de la plateforme de financement participatif. L’objectif de MyMajorCompany est d’utiliser le poids du web pour que les créateurs réalisent leurs projets. Bamago, première entreprise des trois directeurs artistiques, produira déjà quelques singles de Yannick Noah et d'Amel Bent.