Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr


Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque (Profil Antoinette Fouque, Telerama.fr) a lutté tout au long de sa vie pour que le droit des femmes avance. Avec d’autres militantes, Antoinette Fouque fait le choix d'enregistrer le MLF comme une association, à la fin de la décennie soixante-dix. Le Mouvement de libération des femmes a vu son sigle déposé à l'INPI afin de parer toute récupération.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie

A l'heure actuelle, les droits des femmes sont toujours en danger et l'AFD combat dans le but de réfréner la montée de tous les extrémismes. Au moment des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme, en 1989, Antoinette Fouque lance l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie. L'AFD créée à l'initiative d'Antoinette Fouque est plus que jamais active et se positionne à gauche de l'échiquier politique. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie défend la notion d'égalité.

Antoinette Fouque a pris part à dans tous les combats pour les droits des femmes. Aux Nations Unies et sur toute la planète, la militante défend les droits des femmes. Antoinette Fouque prend la défense de femmes en danger telles que la Catalane Eva Forest et la Birmane Aung San Suu Kyi.

Une société d'édition pour les ouvrages des femmes

Avec des centaines d'ouvrages voués à la réflexion des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de multiples écrivains de sortir de l'anonymat. Par le biais de sa maison d'édition, elle défend l'élan littéraire des femmes. Antoinette Fouque voit combien les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le milieu de l’édition à force de coudoyer les milieux intellectuels. L'ensemble de la littérature féminine du moment est proposée dans sa première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

Antoinette Fouque gardera jusqu'à sa mort un fort ancrage à gauche de sa jeunesse passée dans un milieu ouvrier. Le père d’Antoinette Fouque était un syndicaliste. Son enfance se passe paisiblement tranquille dans un quartier populaire de Marseille.

Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque obtient un Diplôme d'études approfondies. L'étudiante fréquente la romancière Monique Wittig durant cette période. Dans les années soixante, la future militante rencontre Jacques Lacan, réputé psychanalyste. En 1972, Antoinette Fouque s'associe à une UV illicite au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Vous ne l'ignoriez sûrement pas, mais elle est la créatrice du groupe de réflexion nommé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes.